l’ombre et la corde

Ah, qu’il était fier et lourd, le temps des Amours jeunes. Doux comme la caresse fugace d’une main gantée de nacre, je sens les vers grignoter mon âme, sous la noire racine d’un arbre mutilé. Un tendre repos bien mérité,(...)

Lire

Nervous young man

J’ai fait un rêve étrange, le dos calé dans un fauteuil rouge sang, arraché à la dernière rangée d’un cinéma miteux, cloué au beau milieu d’une clairière. L’herbe tendre qui encerclait mes pieds avait un goût de cendre, quelques fourmis(...)

Lire

They Fall But You Don’t

Les trous de sa peau, comblés d’une tendresse pâle, me font frémir. lie-moi à la tendresse d’une voûte! J’enfonce mon museau triste au creux de son cou, la tiédeur de sa peau comme boussole, enfin, je me reconnais. j’attache mes(...)

Lire


+

Un club merdique, hanté par des ectoplasmes aux corps abrutis par la drogue de bas étage, diffuse une musique sans âme, leur donnant l’impression de s’amuser. pantins! l’Enfer ne voudrait pas de votre inexistence et recracherait d’une gerbe brûlante vos(...)

Lire

Columbine

Vautré sur le cadavre de son chien, à l’heure où les nuisibles embrassent l’éternité, le jeune poète cogite. Sous une touffe de cheveux gras, s’agite un esprit indigné qui, oppressé de contradictions, bave sa matière grise. Son oeil, électrique, cible(...)

Lire

Brutales amours

J’ai en poche un globe immense que je garde précieusement. Le monde pourrait me le prendre.   Toutes les choses belles ne sont pas attentionnées et inversement. Anonyme Pourquoi souffrir de beautés jalouses quand on peut à plein régime s’engouffrer(...)

Lire

La Vallée de la Lune

Je traverse le désert séparant deux villes distantes. Mais pour traverser un désert, on doit d’abord s’y perdre. Une fois de plus j’oublie tout. Le son des grelots, le chant de la foule, la chaleur des parquets. Mes narines se(...)

Lire

La Mante

Derrière la tête, une énorme cicatrice lui descend dans le cou pour barrer sa moelle épinière au milieu du dos. Deux lourdes tresses de cheveux châtaigne lui retombent sur les reins à chacun des grands gestes qu’elle fait pour découper(...)

Lire

L’oubli

À l’autre bout du monde, là où les ombres n’ont pas de coeur, un jeune prophète se bourre la gueule sans sourciller. Le goulot froid, entre ses lèvres tristes, teinte l’aurore de ses harmonies ivres. La tête du garçon frappe(...)

Lire